Métiers d’art, signatures des territoires

C’est le thème qui avait été choisi pour l’édition 2019 des Journées Européennes des Métiers d’Art, vous vous en rappelez ? 

C’est également un thème qui m’interpelle tout particulièrement car je suis persuadée que les métiers d’art ont une influence sur le territoire dans lequel ils s’inscrivent. Cela peut être lié au fait que certaines matières premières utilisées pour la création artisanale sont présentes uniquement dans certaines régions ou en plus grande quantité. Il peut également s’agir de savoir-faire hérités qui sont transmis au fil des années et sont représentatifs d’une économie locale.

Pour moi, ce thème fait également sens dans la mesure où bon nombre d’artisans d’art exercent leur activité au sein de leurs ateliers et que ceux-ci parsèment le territoire régional. Autrement dit, il existe des savoir-faire et des métiers d’art singuliers partout où nous allons sur le territoire français.

Des métiers qui émaillent notre territoire national

Rappelons rapidement ce qu’est un métier d’art, si vous le voulez bien. Un artisan d’art est un professionnel qui détient un savoir-faire manuel d’excellence qu’il applique au travail de la matière première. La plupart du temps, son savoir-faire est issu de pratiques traditionnelles dont il a acquis la maîtrise pendant une longue période d’apprentissage.

Parmi les métiers d’art, on peut en distinguer trois types. On a d’une part les métiers liés à la création, d’autre part les métiers liés à la tradition et enfin ceux qui se trouvent dans le domaine de la rénovation et de la restauration. Pour autant, certains artisans d’art peuvent s’atteler à la fois à la création et à la restaurationUn ébéniste, par exemple, peut aussi bien se prêter à la création de pièces originales et à la rénovation de meubles anciens.

Les métiers d’art sont présents dans la France entière, on trouve des savoir-faire partout. Pour vous donner un ordre d’idées, voici ci-dessous un graphique qui vous présente une localisation des métiers d’art sur le territoire :

Comme le démontre ce graphique, les métiers d’art sont partout sur notre territoire national. Ils se répartissent de manière très équilibrée : on retrouve 33% des activités au sein des villes centres et presque la même répartition au sein des communes rurales, à hauteur de 28%.

En Occitanie par exemple, on retrouve plus de 4 000 entreprises métiers d’art. Certains exercent des métiers bien connus du grand public comme céramiste ou bijoutier. D’autres exercent des métiers plus rares comme gantier ou chaumier.

Des savoir-faire ancrés dans les territoires

Ancrés dans toutes les régions de France, les métiers d’art sont des acteurs du dynamisme économique des territoires. Ils sont parfois représentatifs des territoires et emblématiques de certaines villes. Pour illustrer mes propos, je souhaiterais vous parler de la ville de Graulhet située dans le Tarn, en Occitanie.

Graulhet a tissé depuis de nombreuses années, une relation particulière avec le cuir. Connue et reconnue pour son patrimoine culturel à l’international, la ville concentre de nombreux savoir-faire vieux de plusieurs siècles, qui continuent de se transmettre. Mégissiers, maroquiniers ou encore tanneurs forment ce riche écosystème lié au travail du cuir. Aujourd’hui, Graulhet c’est : 80 entreprises liées au travail du cuir et 650 salariés, de quoi, je l’espère faire perdurer la tradition pendant de nombreuses années encore.

Vidéo réalisée par l’Office de tourisme Bastides et Vignoble du Gaillac

Je voudrais également citer Martres-Tolosane, connue pour l’activité faïencière qui s’y est développée à partir du XVIIIème siècle ou encore de Revella “Capitale du Meuble d’Art”. Tous ces villages ont une identité propre, en partie façonnée grâce à une forte présence des métiers d’art et à la transmission de ces savoir-faire.

https://www.grands-sites-occitanie.fr/

Découvrir nos belles régions françaises au travers des métiers d’art via le tourisme créatif

Depuis plusieurs années, des initiatives territoriales sont menées par des régions ou encore des départements. Ces institutions tentent d’utiliser les métiers d’art comme des axes de développement de politiques d’aménagement du territoire. Ces initiatives sont très intéressantes car elles permettent de renforcer l’attractivité touristique des villes dessinant des itinéraires qui prennent en compte la valorisation des métiers d’artla mise en lumière du patrimoine culturel immatériel que représente l’artisanat d’art.

La Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat d’Occitanie a inauguré en 2019, la route des métiers d’art d’Occitanie. Un itinéraire qui vous permet de localiser des ateliers d’artisans d’art sur tout le territoire régional. Vous pouvez ainsi, planifier votre destination en fonction des ateliers que vous souhaitez découvrir sur votre route. C’est un levier pertinent permettant aux touristes locaux et étrangers de découvrir la région Occitanie autrement et notamment par le biais du tourisme créatif.

Au sein de ces ateliers, il est souvent proposé des activités. Il vous est possible de vous initier à la céramiqueà l’ébénisterie ou encore à la lutherie au travers de stages créatifs. N’hésitez pas à contacter ces artisans d’art prêts à vous accueillir au sein de leur atelier pour partager avec vous leur passion.

À titre d’exemple, la maison du cuir de Graulhet propose des visites guidées pour vous faire découvrir les savoir-faire des métiers d’art liés au cuir et sa tradition patrimoniale.

Merci d’avoir lu cet article ! J’espère qu’il vous a donné envie de visiter la belle région Occitanie, ses villages atypiques et de découvrir la richesse de ses métiers d’art.

À très bientôt sur le blog,

Elwen ✨

Les 5 lieux culturels à visiter en Occitanie

Le premier ministre vient de l’annoncer, vous pouvez réserver vos vacances pour les mois de juillet et août en France. L’occasion parfaite pour nous de découvrir ou de redécouvrir notre patrimoine culturel régional ✨ Pour cela, je vous partage ma liste des 5 lieux culturels à visiter absolument en Occitanie. Sans plus attendre, la voici.

1. Rocamadour, la cité médiévale sacrée accrochée à sa falaise

Rocamadour est un petit village situé dans le département du Lot, dans le sud-ouest de la France. On peut appréhender ce lieu comme une cité verticale, un lieu sacré entre la terre et le ciel.

Cette cité médiévale est l’un des sites les plus visités en France avec 1,5 millions de visiteurs par an, peu de petits villages peuvent se vanter d’attirer autant de visiteurs.

Arrivé sur place, on comprend mieux pourquoi les curieux y défilent. Gravissez l’escalier monumental aux 216 marches et ébahissez-vous devant la basilique Saint-Sauveur et la crypte Saint-Amadou.

2. Albi et sa somptueuse cité épiscopale

Descendons désormais un peu plus au sud pour arriver dans la ville d’Albi, haut lieu historique. La cité épiscopale d’Albi est inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis l’année 2010.

En arrivant à Albi, il vous sera impossible de passer à côté de la Basilique Sainte-Cécile. Il s’agit de la plus grande église de briques au monde. Elle a été érigée à partir de 1282 en réponse à l’hérésie cathare. Cette basilique offre une belle collection de statues et de peintures. Peu importe là où vos yeux se posent, vous tomberez nez à nez avec de somptueux détails.

Si vous êtes amateurs d’arts ou bien juste curieux, vous apprécierez vivement la visite du Musée Toulouse-Lautrec se trouvant juste à côté de la cathédrale, au Palais de la Berbie. Vous pourrez y voir les oeuvres d’Henri de Toulouse-Lautrec, ce portraitiste de génie. Je vous propose d’ores et déjà de vous plonger dans l’univers de ce musée avec cette vidéo (réalisée par le Musée Toulouse-Lautrec) ✨

3. Une excursion d’une journée à la cité de Carcassonne

La cité de Carcassonne est un site emblématique de la région Occitanie. Du haut des remparts du château, vous avez une vue incroyable sur la montagne noire.

Cette cité médiévale est ouverte, c’est-à-dire que vous pouvez la visiter gratuitement en vous promenant au travers de ses ruelles pavées, dans ses petites boutiques ou encore le long de ses remparts. Je vous invite tout de même à visiter le château de Comtal mais aussi la Basilique Saint-Nazaire car ils renferment plus de 2 500 ans d’Histoire.

4. Martres-Tolosane, la cité des faïenciers

La ville de Martres-Tolosane est héritière d’un important patrimoine culturel. Elle représente en un certain sens, selon moi, l’art de vivre à la française.

Martres-Tolosane est intimement liée aux métiers d’art. En effet, depuis près de trois siècles, des faïenciers ont choisi cette ville pour installer leur atelier et créer des pièces uniques. Il vous est possible de visiter les ateliers de faiencerie et de repartir avec un joli souvenir ✨

https://www.grands-sites-occitanie.fr/

D’ailleurs, c’est à Martres-Tolosane qu’est organisé le salon des Arts et du Feu, événement lors duquel une centaine d’artisans d’art vient mettre en lumière ses créations artisanales ainsi que ses savoir-faire.

5. La bastide de Cordes sur ciel

Cette bastide a été construite par le comte Raymond VII de Toulouse en 1222. Du haut de ses remparts, cette ville offre une vue somptueuse sur la vallée du Cérou. En 2014, elle a été élue village préféré des français.

Que faut-il voir ou visiter à Cordes sur Ciel ? Dans un premier temps, vous pouvez vous immerger dans son atmosphère médiévale en vous promenant dans ses petites ruelles pavées. Puis, arrêtez-vous dans les ateliers de nombreux artisans d’art, céramistes, couteliers ou encore sculpteurs, qui ont trouvé l’inspiration créatrice et artistique au sein de l’ancienne bastide. Tout comme Martres-Tolosane, la ville est intimement liée aux métiers d’art.

Je vous propose d’écouter le podcast du Petit Espanté qui vous raconte l’expérience de sa visite à Cordes sur Ciel



Merci d’avoir lu cet article ! J’espère qu’il vous a donné envie de visiter la belle région Occitanie et ses villages atypiques.

À très bientôt sur le blog,

Elwen ✨