fbpx

Dans la peau d’un maroquinier

Aujourd’hui, je souhaite vous parler du métier de maroquinier. Quelles sont ses singularités ? Comment cet artisan d’art appréhende t-il la matière ? Sans plus attendre, découvrons ensemble ce métier rare

L’origine historique de ce métier

Étymologiquement, le terme « maroquinerie » recouvre plusieurs réalités. À l’origine, le mot « maroquinerie » vient du terme « maroquin » qui désigne un cuir en provenance de peaux de chèvres et de boucs dont le tannage aurait été inventé au Maroc.

Par la suite, on a commencé à désigner par “maroquinerie” un ensemble de petits objets tels que des sacs, des coffrets, des portefeuilles, des gants ou bien des ceintures

Aujourd’hui, on parle de “maroquinerie” lorsqu’on désigne un ensemble d’objets qui ont été, à une époque, réalisés en cuir. Même si de nos jours, ces objets ne sont pas forcément tous fabriqués en cuir.



Vous l’aurez donc compris, le maroquinier est un spécialiste du cuir qui fabrique des objets de la vie de tous les jours tels que des sacs, des portefeuilles ou encore des ceintures. Il lui arrive également de fabriquer des objets d’art et de décoration.

La plupart du temps, le maroquinier travaille sur commande et dans certains cas, il lui arrive aussi de vendre lui-même ses créations.


Quels sont les savoir-faire et les qualités qui lui sont propres ?

La beauté du métier de maroquinier c’est qu’il peut appréhender tout le processus de création et de production d’une création de A à Z. C’est un artisan d’art qui maîtrise toute la chaîne de production.

En effet, du choix de la matière première aux finitions de la création artisanale, en passant par le prototypage et la découpe du cuir, le maroquinier est un artisan d’art aux multiples compétences.

On lui compte un bon nombre de qualités telles que :

la précision : le maroquinier doit porter une attention toute particulière à la découpe de la matière première et aux finitions dans la fabrication de ses objets en cuir.

la rigueur : le cuir est une matière première qui a un certain prix et encore plus s’il est rare. Le maroquinier ne peut se permettre la moindre erreur de découpe ou d’assemblage dans la fabrication.

la créativité : les objets réalisés par un maroquinier sont bien souvent influencés par les modes et les tendances. Ainsi, cet artisan d’art doit redoubler d’idées pour créer de nouveaux modèles selon la saisonnalité.

et bien d’autres qualités encore…


Son travail autour de la matière

Pour fabriquer un objet en cuir, le maroquinier passe par différentes étapes qui sont généralement les suivantes :

  • réalisation d’un patron
  • choix de la matière première
  • découpe du cuir
  • refente (le cuir est affiné pour obtenir l’épaisseur idéale)
  • assemblage, piquage et montage
  • ajout des accessoires (telles que des pressions ou des boucles)
  • finissage


Le développement de la maroquinerie éthique : l’exemple de Blouët

Cet article est également une occasion pour moi de vous parler d’une belle tendance qui se développe de plus en plus dans le domaine de la maroquinerie, celle de la création éthique.

Pour cela, je souhaite vous présenter Julie Blouët, créatrice de la marque de maroquinerie Blouët. Sa marque a la particularité de prôner une démarche responsable et de proposer une traçabilité totale de ses matières premières. Elle utilise des cuirs en tannage végétal qui sont des peaux écologiques.

Les cuirs qu’elle utilise sont des cuirs qui vivent et qui se transforment avec le temps. En vieillissant, ils se patinent, changent de couleur et changent de texture.

Je vous propose de jeter un oeil à son compte Instagram pour en savoir plus sur sa démarche singulière en cliquant ici 👉🏼 https://www.instagram.com/atelierblouet/?hl=fr


Merci beaucoup d’avoir lu cet article, n’hésitez pas à le partager s’il vous a plu ✨

Et à bientôt sur le journal d’Olkos 🤗🧡

Elwen

Soyez inspirés !

Abonnez-vous à notre newsletter pour être tenu au courant des nouveautés ✨

Artisans d'art, vous souhaitez vendre vos créations sur internet ?

Olkos lance la marketplace des métiers d’art d’Occitanie au mois d’octobre 2020 ! Un nouvel outil clef en main pour vendre vos plus belles créations ✨

Inscrivez-vous au journal d'Olkos

En début de chaque mois, retrouvez dans votre boîte email l’actualité du monde de l’artisanat d’art, qu’il s’agisse d’événements, de tendances ou encore d’innovation.