La belle histoire du cuir

La belle histoire du cuir

24 février 2021

À l’origine, le cuir était déjà utilisé par nos ancêtres. Ces derniers chassaient les animaux sauvages pour se nourrir mais aussi pour concevoir des vêtements ou des abris. Cependant, les peaux d’animaux entraient rapidement en putréfaction, il était donc nécessaire pour eux de trouver des solutions pour les conserver et les faire perdurer dans le temps.

Le cuir a toujours fait partie intégrante de nos vies. Au fur et à mesure des années, le cuir est devenu la matière noble travaillée par excellence par de nombreux métiers d’art. Dans cet article, je vous propose de revenir sur l’origine de l’utilisation du cuir et les différents métiers qu’il a fait naître.

L’origine du cuir

À l’origine, le cuir était déjà utilisé par nos ancêtres. Ces derniers chassaient les animaux sauvages pour se nourrir mais aussi pour concevoir des vêtements ou des abris. Cependant, les peaux d’animaux entraient rapidement en putréfaction, il était donc nécessaire pour eux de trouver des solutions pour les conserver et les faire perdurer dans le temps.

Pour cela, une première solution consistait à étirer les peaux sur le sol pour les faire sécher, en les frottant avec des graisses et des cerveaux d’animaux.

Une deuxième solution était la technique du tannage à la fumée qui permettait de protéger les peaux de la putréfaction. Ensuite, il y a eu la découverte du tannage végétal à l’aide de bois, d’écorces ou de feuilles qui ont transformé les peaux d’animaux en cuir. À cette époque, la majorité des villages possédaient une tannerie, un atelier dans lequel était effectué le tannage par les artisans ayant acquis un savoir-faire rare autour du travail du cuir

Au fil des années, la fabrication du cuir continue de se développer et d’évoluer au travers d’une pluralité de métiers d’art, de diverses méthodes et de savoir-faire artisanaux.

Le cuir et les métiers d’art

Une grande variété de créations en cuir artisanal

Le cuir est une matière ancestrale à la fois résistante, souple, imperméable et durable dans le temps. Il est à l’origine de l’apparition de nombreux métiers d’art et est utilisé dans de nombreux domaines : la maroquinerie, la cordonnerie, la sellerie et bien d’autres… Cette matière permet de fabriquer des vêtements, des chaussures, des sculptures, des carnets et des agendas ou encore des meubles artisanaux.

La maroquinerie 

Le maroquinier est un spécialiste du cuir qui fabrique des objets de la vie de tous les jours tels que des sacs, des portefeuilles ou encore des ceintures. Il lui arrive également de fabriquer des objets d’art et de décoration. C’est un artisan d’art qui maîtrise toute la chaîne de production. 

La cordonnerie

Le cordonnier est un artisan qui fabrique ou répare différents articles en cuir comme des chaussures, des sacs ou bien des vêtements. Ce métier redonne vie à des accessoires ou à des objets du quotidien grâce à son savoir-faire unique.

La sellerie

La sellerie est l’atelier dans lequel le sellier fabrique et répare des objets de harnachement pour les chevaux. Ce métier a beaucoup de similitudes avec celui de cordonnier sauf que cet artisan est spécialisé dans les équipements pour les chevaux. C’est donc un métier artisanal technique qui demande des compétences rares. 


Lumière sur le travail de reliure de l’atelier ACI Reliure

À propos de l’atelier ACI Reliure

Anne-Catherine Ibrac est à la fois relieuse et restauratrice depuis 15 ans. Elle façonne carnets, cahiers, agendas ou encore albums photos dans son atelier situé à Larra, près de Toulouse.

Elle crée à partir d’aspérités du cuir, de la variation de couleur d’un parchemin, d’un filament de papier ou de bois… le tout saupoudré d’or ou d’argent. Autant d’éléments de la nature qui l’inspirent pour tendre vers l’équilibre et l’harmonie. De tout cela, il en résulte des pièces uniques façonnées avec patience et minutie comme des livres d’artiste, des livres d’or, des étuis d’écriture, des carnets, des albums photos…

Pourquoi son savoir-faire artisanal est aussi unique ? Anne-Catherine Ibrac mêle les gestes d’antan aux matériaux modernes et c’est ce qui rend ses créations si singulières. Elle utilise essentiellement des matériaux naturels, des cuirs au tannage végétal, des papiers faits main, des pigments naturels, des colles sans solvant…


Découvrez un florilège des créations de l’Atelier ACI Reliure


Merci d’avoir lu cet article et à très bientôt sur le journal d’Olkos, n’hésitez pas à visiter notre Marketplace des Artisans d’art et ainsi découvrir les boutiques de nos créateurs en ligne.

Valentine ✨

Apprenez-en plus sur l'artisanat d'art

article_blog_tendance_upcycling_marketplace_artisanat_olkos_metier_d_art
Inspiration

Qu’est-ce que l’upcycling ?

25 juillet 2022

article_de_blog_tourneur_sur_bois_journal_olkos_marketplace_artisanat
Inspiration

Tourneur sur bois, un métier d’art à la fois minutieux et exigeant

21 juin 2022

photo_journal_article_blog_pourquoi_les_bijoux_artisanaux_sont_ils_autant_apprecies_marketplace_artisanat_olkos
Inspiration

Artisanat d’art : pourquoi les bijoux artisanaux sont-ils aussi appréciés ?

14 juin 2022

article_de_blog_bienfaits_bougies_artisanales_journal_olkos
Inspiration

Les bienfaits des bougies artisanales

10 juin 2022

article_blog_journal_olkos_interet_du_sur_mesure
Inspiration

L’essor de la création sur-mesure dans l’artisanat d’art

25 mai 2022

photo_journal_article_blog_histoire_de_la_papeterie_francaise_marketplace_artisanat_olkos
Inspiration

Histoire de la papeterie française

30 avril 2022

0
    0
    Mon panier

    Inscrivez-vous à la newsletter !

    En début de chaque mois, retrouvez dans votre boîte email l’actualité du monde de l’artisanat d’art, qu’il s’agisse d’événements, de tendances ou encore d’innovation.